03/03/2015

Regain d'optimisme sur l'immobilier

Après trois ans de crise, le marché se réveille doucement, comme en témoigne le retour des acheteurs dans les agences et les bureaux de vente. Mais, si ce rebond de l'activité augure une réelle embellie, la confiance n'est pas encore restaurée, et la reprise, toujours pas au rendez-vous.

Si ce n'est pas le printemps, cela lui ressemble furieusement. En ce mois de mai 2015, il souffle sur le marché immobilier un vent d'optimisme qui pousse les acheteurs à faire à nouveau des projets et à reprendre avec entrain le chemin des agences. Pour Jean-François Buet, président de la Fédération nationale des agents immobiliers (Fnaim), "l'envie des Français de voir le bout du tunnel" s'est brusquement réveillée après le tragique épisode de Charlie Hebdo, se manifestant par un désir de reprendre sa vie en main et de ne plus renoncer à ses rêves. Une embellie constatée dès la fin de l'année 2014 dans le neuf. Pour la première fois depuis longtemps, ce secteur enregistre une hausse de 14,6% du nombre de ses ventes, par rapport au quatrième trimestre 2013, selon la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI).

Même effervescence inédite dans l'ancien.
Une effervescence qui n'a pas non plus épargné la demande de crédits : celle-ci a crû de 12,5% en janvier, selon Michel Mouillart, professeur d'économie à Paris-X Nanterre. Mieux, chez les courtiers, c'est le rush : le courtier Cafpi a enregistré une progression de 50% de sa clientèle en janvier et en février 2015 par rapport à la même période en 2014, au point d'avoir un mal fou à traiter tous les dossiers ! 

Que de bonnes nouvelles…

(Source: L'Express Immobilier)

Lien Page Facebook